Jasual Cazz – Travail de Composition Défini Pour Une Imagination Infinie (Interview)

Nothing Casual, Only Jasual

Cause Jasual rhymes also with Visual

A vivid picture, made of a mixture of sparkling colors

Skills they got, thrills they give… the bliss it feels

Cinématique, frénétique et poétique, le trio Jasual Cazz projette une série d’images riches en nuances, mixte les teintes et révèle de toutes nouvelles couleurs. Forts d’un EP disponible depuis le 31 mars 2017 trois ils dessinent les Esquisses d’un projet très imaginatif, influencé par les génies et légendes d’aujourd’hui à savoir : Robert Glasper, Snarky Puppy (Cory Henry), Yussef Kamaal, ou encore Avishai Cohen.

Fidèle à leur imagination sans confins, leur set ne cesse d’évoluer. Les compositions jouées avec une palpitante énergie, évoquent à la fois des danses spontanées, à la fois la progression d’une histoire.

Tous trois en musique font ainsi le récit d’une situation initiale, d’un élément perturbateur, d’une résolution et du dénouement. Les chorus et les fills de chacun content, quant à eux, les péripéties.

Découvrons-en plus sur ce groupe avec l’interview qui suit :

INTERVIEW

SSB : De Casual Jazz à Jasual Cazz, que vous évoque cette référence et que signifie ce nom de groupe pour vous ?

Jasual Cazz : Ce n’était pas forcément évident au début [rires]. C’est une inspiration de base de Théo puis on est mutuellement tombé d’accord pour crer une contrepèterie de “Casual Jazz” pour le rendre plus “stylé” esthétiquement lol.
“Jasual Cazz” c’est très représentatif de ce que nous sommes : un groupe qui ne se prend pas la tête et qui joue un jazz prenant un certain registre. Ce Jazz qui ne cessera jamais de grandir , ce Jazz qui évolue 🙂

SSB : Vous définissez votre musique comme du jazz fusion, or l’on entend de nombreuses influences dans vos compositions. Que fusionne votre jazz ?

Jasual Cazz : C’est justement ce qui fait qu’il est Fusion . Nous sommes tous les 3 des amateurs de jazz et en même temps nous avons chacun nos expériences de différents registres dans la musique en général. Cela a permis de créer cette identité ” Jasual Cazz”, si l’on peut dire, autour d influences hip hop, funk, afrobeat, blues, ou encore neo soul .

SSB : Le 30 mars 2017 était votre premier concert. Un an plus tard, le 30 mars 2018 était la date du concert qui célébrait la sortie de votre premier EP Esquisses. Comment avez-vous évolué, personnellement et en tant que musiciens en une année ?

Jasual Cazz : Ehehehe ça fait déjà un an wow… Ce premier concert à été bénéfique. Nous étions tout frais d’à peine quelques mois, mais Il a été riche en émotions et en même temps s’est placé comme une première unité de mesure pour la suite. 🙂
Aujourd’hui en comparant notre premier concert puis celui de la release party, on peut voir en une année qu’on a pu gagner en complicité ; à la fois musicale mais aussi amicale. Nos liens se sont renforcés ce qui a permis au son de groupe de se développer.
Et bien évidement, le bonus c’est l’enregistrement de notre premier EP. Le résumé de cette année c’est qu’elle n’a fait que nous mener vers le haut.
On a le sentiment de l’accomplissement d’un premier objectif 🙂

SSB : Comment décrivez-vous votre relation au sein du trio ? Et qu’avez-vous appris aux côtés de chacun ?

Jasual Cazz : L’avantage, c’est qu’on s’est rencontré avant la naissance de ce trio.
Avec d’autres amis communs nous avions pour habitude à L’ENM de s’organiser des jams improvisées le mercredi soir. Notre collectif était assez grand du coup les musiciens tournaient au fur et à mesure. Puis le hasard a fait qu’on a joué tous les trois ensembles. Ce fut la première “Cazz Experiment” lol . Dès ce jour on a senti qu’on devrait échanger de manière plus officielle ensemble 🙂
Japhet a donc pris l’initiative de réunir le groupe. C’est ce qui a rendu plus facile le développement de notre complicité . Et le plus beau dans l’histoire c’est qu’elle se développe encore aujourd’hui .
Ce qu’on a appris les uns des autres depuis le début de cette aventure, c’est à la fois de s’équilibrer ; de se trouver des automatismes entre nous musicalement, mais également dépasser nos limites. S’exprimer, se tester, tout ce qui amène à nous dépasser.

SSB : Vous présentiez votre dernier concert comme un film, “Jasual Cazz One Year Later”. Comment définissez-vous l’experience Jasual Cazz ?

Jasual Cazz : L’Experience Jasual Cazz ? C’est l’experience de notre aventure tout simplement. Une aventure qui a regroupé notre entente, notre bonne humeur, notre bienveillance, notre énergie, nos dialogues…

Le but est d’emmener le public dans notre monde, de partager notre Histoire… une histoire qui dure depuis un an, d’où l’appellation du concert Jasual Cazz : One Year Later.

SSB : Si vous deviez réaliser un clip ou un mini-film, comment l’imagineriez-vous ? Pourquoi ?

Jasual Cazz : Jasual Cazz est un groupe de live. Un mini film concernant le groupe, ça serait juste filmer notre quotidien au naturel. Sous forme de documentaire ; pour montrer que ce qu’on partage en live c’est ce que nous sommes dans la vie de tout les jours. Référence à l’experience Jasual Cazz.
Pour un clip, ça serait un clip en live session, avec différents plans visuels autour de la lumière et de la manière de filmer ; mais toujours en gardant et en soulignant la spontanéité du groupe, un peu à la manière des albums GroundUP et We Like It Here du groupe Snarky Puppy.

SSB : Votre logo indique Presque quelque chose de solaire. Quelle est la signification derrière ?

Jasual Cazz : Ce logo, confectionné par notre cher Théo représente la simplicité. Il est fait avec les moyens du bords lol. Il est sans a priori, neutre et impactant sur le visuel.

On a l’impression qu’il se situe dans l’espace, comme pour marquer une notion d’infini : c’est représentatif de nos compositions, de par leurs mélanges aux différents registres musicaux. Mais aussi car elle ont toujours un potentiel constant à être améliorées, elles sont capables de changer de forme.

SSB : Ce qui frappe dans votre musique est votre capacité à raconter une histoire et faire apprécier son développement. C’est le cas dans Becolor et Manitou. Eddy, que t’évoque Manitou ?

Eddy : Merci de trouver qu’on raconte une histoire avec nos chansons, si on arrive à faire ressentir ça à tout le monde, ce serait le rêve !

Déjà, Manitou n’a pas grand chose à voir avec le mot à proprement parler. A la base, c’est juste un nom qui me faisait rire lol. Après que cela évoque “un pouvoir surnaturel pouvant s’incarner dans différentes personnes étrangères ou dans certains objets mystérieux, inhabituels” (définition Larousse), cela me va très bien [rires]!

Aujourd’hui, Manitou me révèle le chemin de sa création, comment ça a été mis en oeuvre. En premier, l’idée musicale individuelle. Puis l’assemblage de trois individualités, trois personnalités différentes réunis et mêlées ensemble (Théo, Japhet et moi). Avec pour moteur une euphorie hilare à jouer ensemble à chaque fois, du respect et une bienveillance envers chacun et envers les autres en général 🙂

SSB : Certaines histoires dépassent les frontières lyonnaises et s’envolent jusqu’à l’Île de la Réunion. Racontez-nous l’histoire derrière Seven Birds et votre processus créatif pour cette oeuvre.

Japhet : Haha ! Ce qu’il y a à savoir, premièrement, c’est que je suis quelqu’un qui a beaucoup d’imagination et j’avais dû regardé trop de films fantastiques à ce moment là lol. Seven Birds est né d’un rêve que j’ai fait.
Dans ce rêve, c’était un peu l’apocalypse, et j’apparaissais spontanément dans un monde sombre. Et, un antagoniste du rêve me dit que je dois, pour nous sauver tous, aller chercher l’arbre des 7 oiseaux ; 7 gardiens qui apparemment nous sauveraient de ce monde en crise.
Le rêve a tout simplement représenté ma quête vers cet arbre justement, et j’entendais déjà le thème sifflé pendant chaque image que j’avais. Comme pour la musique en fond dans les films lol.
Et au final quand je trouve cet arbre et que je rencontre les 7 oiseaux, je vois que chacun de ces oiseaux en question représentent un de mes proches.
Seven birds est un message simple… aussi simple que le thème. C’est juste un hommage à tout les gens qui font qu’on se sente bien, tous les gens qui animent notre vie, car c’est grâce à eux, famille et amis compris, qu’on peut guérir de nos mal-être.
Elle est très représentative aussi pour nous 3 car c’est la première compo qui à fait surface.

SSB : Japhet, dans quel contexte est née la composition Amwin la, qui n’apparaît pas sur l’EP Esquisses, et qui est l’une des tracks les plus sportives de votre répertoire ?

Japhet : Amwin la est à la fois une dédicace à ma Maman qui utilise souvent cette expression ; mais c’est aussi en rapport avec mon enfance.
Cela veut dire littéralement “me voici” en créole réunionnais. J’ai composé ce morceau en étant inspiré de mon passé, quand je jouais à cache-cache avec mes cousins et cousines, petit. Lorsque le chercheur trouvait un des recherchés il disait “AOU LA” qui voulait dire ” te voilà”, et chercheur et recherché devaient courir jusqu’au point de comptage pour soit valider la trouvaille pour le chercheur, soit échapper à cette validation pour le recherché.
Dans mon souvenir, on jouait chez ma grand mère et le terrain de jeu était immense ! Nous allions nous cacher très loin du point de comptage.
La chanson Amwin la est très représentative de cette histoire, car elle contient plusieurs parties, qui correspondent aux différentes étapes du jeu de cache cache : une partie pour la recherche, une partie pour la trouvaille, et une partie pour la course vers le point de comptage ; c’est ce qui la rend sportive. Elle nous demande de nous dépasser : c’est d’ailleurs pour ça qu’on adore la jouer, car c’est tout simplement un défi pour nous.

SSB : Vous venez de remporter la finale du tremplin Un Doua De Jazz. Quels sont vos prochains objectifs ? Le 30 mars 2019, quelle suite du “film” Jasual Cazz One Year Later souhaitez-vous réaliser ?

Jasual Cazz : Sûrement un Jasual Cazz : Two Years Later Lol .. plus sérieusement ce qu’on peut déjà dire c’est que l’aventure continue et que de nouvelles “esquisses” verront sûrement le jour 😉

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s