Dries Van Haute – Illustration Poétique Pour Relation Toxique

Blanc comme neige, l’amour pur ne perdure à toujours

Noir ébène, la haine lui succède sans peine

Violence et véhémence, les semences d’une relation tumultueuse.

Le premier EP de Dries Van Haute, Blue Roses, est sorti le 15 janvier, introduit par Games, co-produit avec l’aide de Pierre Dozin.

L’écriture répétitive voire hypnotique au keyboard désigne la symbolique du cercle vicieux d’une relation amoureuse nocive.

La subtile progression de la batterie et les variations syncopées au fil de la production instille une tension grandissante, tandis que l’envolée vocale du chanteur pointe le paroxysme de la situation.

La fusion d’une telle structure instrumentale à la poésie du clip réalisé par Frank Luckaz, cystallise un pur moment d’émotions.

Influencé par le travail épuré et contemplatif de James Blake et Frank Ocean, ainsi que du peintre Gustav Klimt et du photographe Jan Toorop, Games, mis en scène avec deux chorégraphes, Zachée Ntambe Katinda (Zack Swagga) et Stéphanie Mathys’, reflète avec émotion l’idée qu’a Dries de la Beauté dans tout son éclat.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s