The Actual Groove – Expérience : Tout Est Parti D’une Simple Jam Session

Un soir, un événement, un groupe de personnes animés sous un même groove,

Organiques connexions, improvisations et rencontres à sensation,

Tel est l’esprit jam et ses mémorables moments. De ces moments naissent des amitiés tant humaines que musicales.

Les plus grands musiciens (Gregory Porter et Emanuel Harrold) comme ceux tout juste émergents peuvent en témoigner. Parmi ces derniers, les membres du groupe The Actual Groove.

Le collectif, né en 2014, est formé de  Fred Kajak (Sax alto/tenor), Adrien Dumont (Trompette ), Nicolas Gaudy (Guitare), Maya Cros (Claviers), Louis Nicolas Gubert (Basse), Remy Gouffault (Batterie) et Natacha Kanga (Chant ).

Ces amis s’étaient initialement réunis pour animer une jam session de manière régulière. Les affinités affirmées, un projet s’est dessiné et les voilà qui illuminent la scène toulousaine.

Dynamique sur scène, ils multiplient dates locales (Le Connexion, Le Metronum, Le Taquin…) et festivals (Jazz in Marciac, D’rives des sons…).

The Actual Groove s’est notamment fait remarqué avec leur interprétation de Nakamara, titre de Hiatus Kaiyote, repris pour le moins à la perfection, avec le timbre de la chanteuse qui apporte une touche d’originalité en plus de la présence de la trompette en soutien. Sa voix appuie plus franchement la couleur Soul de cette oeuvre et du groupe par la même occasion.

 

Leur premier EP est enfin disponible, intitulé Strength Is Coming disponible sur bandcamp.

Depuis 2014 le groupe a pris en maturité, surprennent de créativité, et impressionnent de précision dans leur écriture, jouant sur les demi-temps dans leur dernière oeuvre intitulée ironiquement Late, étant incroyable précis et dans leur mesure du tempo, avec quelques rythmiques afro-beat.

Hypnotiques harmonies, séduisantes mélodies, doux roulements de rhodes, touchés feutrés à la caisse claire, des tracks comme Inside sont de réelles expériences.

Nouvelle fraîcheur de jazz, avec influences de pop and soul – tel la période jazzy de Michael Jackson avec Quincy Jones (Missing Wet Lips)-, tout est intéressant dans ce groupe, jusqu’à leur pochette de couverture qui joue avec les silhouettes.

Sont-ce des vagues qui recrachent des hommes ? sont des hommes qui regardent leurs ombres s’amasser ? sont-ce des hommes qui marchent ensemble comme une seule masse (under a groove) ?

Quoi qu’il en soit, c’est un jeune groupe à écouter et à découvrir en live.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s