Orchestre d’Harmonie du Rhône – Transmettre La Passion Pour La Musique D’Harmonie

Une baguette pour les orchestrer tous

Une baguette pour les mener tous et en harmonie les guider.

Au rythme d’un seul homme, les coeurs de 70 instrumentistes palpitent d’excitation,

Mus par la même passion qui les anime et les unit depuis plus d’une décennie bien bénie.

L’Orchestre d’Harmonie du Rhône préserve et transmet son amour pour la Musique d’Harmonie depuis le 16 Janvier 2005.

Composée essentiellement de  musiciens à vent et percussion, parmi lesquels comptent

Un piccolo, des sections flûtes, hautbois, bassons, clarinettes et clarinettes basses,

Saxophones ténor alto et baryton, trompettes, cors, trombones et trombones basses,

Euphonium, tubas et percussions.

Ainsi se compose cet orchestre harmonique, à ne point confondre avec un orchestre philharmonique, constitué différemment.
La principale nuance est d’incorporer la famille des instruments à corde, comme les violons par exemple, pour l’orchestre philharmonique, ou symphonique.

orchestre-dharmonie-du-rhone

 L’Orchestre d’Harmonie du Rhône (OHR), formé de l’unité et l’amitié de tous ces musiciens amateurs issus des écoles de musique & conservatoires de la région Lyonnaise, est dirigé avec zèle par son chef charismatique, Florent Bonnetain.

L’orchestre se donne pour mission de promouvoir leur musique d’harmonie aux publics initiés et non initiés.

Ces 10 dernières années, ils ont contribué à y favoriser l’accès au cours de multiples concerts et festivals organisés.

Ainsi se nouèrent des liens de confiance entre avec l’Orchestre National de Lyon et l’Auditorium qui les a reçu à 3 reprises dejà 3:

Magnifique institution qui a à coeur de faire du lien entre les professionnels et les amateurs” affirme Florent Bonnetain, Chef d’Orchestre et Directeur.

Preuve en est, pour célébrer les 70 ans de Leonard Slatkin, Directeur musical de l’Orchestre national de Lyon et de l’Orchestre Symphonique de Détroit, l’OHR s’est fait invité pour donner concert, de surcroît sous la direction du maestro américain.

Cette année, après s’y être produit 5 ans auparavant en présence de Frédéric Lodéon,

L’OHR a joué à la Bourse du Travail, à Lyon, à l’occasion des voeux de bonne année de la Mairie du 3e Arrondissement.

bourse-du-travail

Un concert plein d’émotions au regard de tous les enjeux que cela représente, 

Car il s’agit de leur premier concert de l’année et surtout, cela prépare leur participation au prestigieux concours du World Music Contest 2017 à Kerkrade aux Pays-Bas.

Un concours réunissant plus de 260 orchestres issus de 30 pays différents.

L’Orchestre d’Harmonie du Rhône y représentera la France, avec deux pièces notamment, The Unknown Journey de Philip Sparke (qui incorpore une valse de Ravel, clin d’oeil à la France), et une oeuvre d’Alexandre Kosmicki.

“Cet évènement qui a lieu tous les 4 ans, [c’est] en quelque sorte les ‘Jeux Olympiques’ pour les ensembles à vent du monde entier !” – Jean Marc Kasbarian, Président.

Fidèle au devoir de transmettre la passion de la musique d’harmonie, tant aux candides qu’aux éprouvés,

Le set comprenait de joyeux extraits des classiques de Disney, thèmes teintés de nostalgie, de La Petite Sirène (Sous L’Océan), au Livre de La Jungle (Il En Faut Peu Pour Etre Heureux) jusques à Aladin (Ce Rêve Bleu).

Pour honorer l’amitié franco-américaine, les mélodies de New York New York de Sinatra ont elles aussi créé l’adhésion collective.

orchestre-harmonique-du-rhone

Les images du concert montrent le leadership du chef d’orchestre, et l’intensité à laquelle il vit la pièce et embrasse son Histoire.

Chaque composition est une nouvelle expérience, un nouveau voyage, une nouvelle valse.

C’en peut être une épreuve tant émotionnelle que physique, et son approche pour la composition de Philip Sparke, The Unknwon Journey, le montre bien.

Florent Bonnetain et son orchestre vont aborder avec précision les tensions, les atmospheres étranges et les élans de mélancholie présents dans cette oeuvre.

Métaphoriquement sensibles aux moindres souffles et bourrasques de vents, c’est avec poésie et maîtrise que l’OHR s’exécute et force le respect de son public.

Au long cette aventure (Unknown Journey), l’audience s’est laissée transporter dans le bus pour Kerkrade.

Un concert magnifique et une merveilleuse expérience humaine.

L’OHR jouera encore Le 2 avril 2017 à la Côte-Saint-André (38) et le 10 juin 2017 à Vénissieux (69).

C’est le genre d’expérience qui donne goût à respecter et en découvrir davantage sur la musique d’harmonie.

Pour conclure, finissons sur la devise de l’orchestre qui est:

“On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux”, et pour nous, l’essentiel, c’est la Musique
ohr
Crédits Photos & Vidéo : Lio Afrosmile
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s