La pétillante Lisa Pariente présente son premier single, « 1 2 3 »

La pétillante Lisa Pariente présente son premier single, « 1 2 3 »

J’t’en veux pas mais bon cet air innocent
1 2 3 j’ai brûlé tous tes vêtements
Il y a plus de grèves tu peux rentrer chez toi
J’ai marché sur un truc, j’crois qu’c’était ton chat

Un vent de fraîcheur s’abat sur la pop française ! Ce mercredi 17 mars, Lisa Pariente entre dans la cour des grands en présentant son premier single, « 1 2 3 ».

Si vous avez traîné sur YouTube pendant le premier confinement, il y a peu de chance pour que vous soyez passé à côté : sa parodie, « Corona Song », cumule aujourd’hui près de 2,5 millions de vues !

Un franc-parler, de l’humour et de l’autodérision à revendre : le cocktail fonctionne, et les parodies s’enchaînent les unes après les autres. La Parisienne de 23 ans se plaît à mettre de la couleur et de la bonne humeur là où parfois, il n’y en a pas. Confinement, déconfinement, couvre-feu, solitude… Tout y passe !

L’humour n’est pas sa seule force : l’air de rien, Lisa Pariente fait la démonstration de sa palette vocale de vidéo en vidéo. De plus, si le bouche-à-oreille fonctionne et que sa communauté grandit, c’est aussi parce qu’il est facile de s’identifier à son contenu. La jeune femme devient vite la bonne copine avec qui rire à propos d’une situation dans laquelle on se reconnaît.

Une proximité qu’elle cultive, puisqu’aujourd’hui encore, un live était organisé auprès de sa communauté, de 17 h 30 à 18 heures, juste avant la sortie de son clip.

Un 1er single attendu

« 1 2 3 » est donc la suite logique de cette aventure musicale. Avec Lisa Pariente, la rupture amoureuse n’a jamais été aussi légère ! Un clip coloré, enjoué et drôle, des paroles qui prêtent à sourire et un refrain en anglais entraînant : voilà la recette d’un bon son pop et bubbly, la désinvolture en plus.

Grâce à ses parodies sur YouTube, Lisa Pariente s’est fait repérer : un son partagé en story par Angèle, l’opportunité d’avoir sa capsule, chaque samedi matin, dans l’Hebdo de la musique (W9)…

Toutefois, depuis quelque temps sur sa chaîne YouTube, l’amour de la musique avait bien pris le pas, puisqu’elle se laissait tenter par la reprise en français de certains tubes, dont « Drivers License », par Olivia Rodrigo. En réalité, la musique a toujours été salvatrice dans sa vie.

Lisa Pariente Mélanie Domergue
Crédit photo : Hélène Pambrun

La revanche d’une grande timide

Petite fille timide et harcelée à l’école, elle se réfugiait d’abord dans sa chambre pour chanter. Et puis, poussée par son père, elle poursuit la musique dès qu’elle obtient son baccalauréat.

Elle ouvre alors sa chaîne YouTube, mais suit en parallèle des études de diététique. Aujourd’hui, la « girl next door » vient de signer chez 3e Bureau, filiale du label Wagram Music, spécialisée en rap et hip-hop.

Une revanche sur la vie, une manière de se moquer enfin du regard des autres.

Épaulée par le producteur et compositeur Moon Boy, elle semble désormais prête à partager avec nous son univers. Un mix de Lily Allen, d’Angèle, de Billie Eilish et de Lizzo (ajoutons également Yelle pour le côté décalé) : voilà la proposition de Lisa Pariente !

Mélanie Domergue

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »