Lonepsi, Le Rap 2.0

Lonepsi, Le Rap 2.0

Il y en a de beaucoup qui généralise le rap à un rythme et un flow rapide, dont les chansons traitent toutes du même sujet, ont toutes la même instrumentalisation et qui mettent les rappeurs dans le même panier.

Avec Lonepsi, il n’en n’est rien. De par son pseudo singulier, qui est l’inverse du mot Epsilon (la lettre « e » en grec), en passant par son parcours (il a en effet suivi des études de psychologie qu’il a arrêtées en 2018 pour se consacrer pleinement à la musique), et enfin ses instrus combinées à son style musical, qui lui sont très spécifiques, font de lui un artiste unique.

En effet, Lonepsi, de son vrai nom Lindo Gargulio, maîtrise le piano et la guitare, et les utilise dans ses chansons. Il écrit beaucoup sur les sentiments et l’expérience de ceux-ci, ce qui rend ses textes encore plus authentiques. On peut aussi sentir son attrait pour la poésie au travers de ses compositions. En ajoutant tous ces éléments et des productions minimalistes, on peut affirmer qu’il a su créer un univers qui lui est propre.

Il nous fait vivre des relations amoureuses d’une beauté et d’une sincérité confondante, comme c’est le cas avec Je ne sais pas danser, dont la version au piano sortie ce mercredi nous a ému aux larmes. Sa voix douce et rauque nous donne envie de tomber amoureux, et contrairement à ce que l’on pourrait penser, même si la musique peut sonner triste, les paroles ne le sont pas forcément.

Lonepsi est un chef de file d’une nouvelle génération de rappeurs, qui écrit des textes profonds, avec des instrus simples et sans fioritures et qui semble appartenir à un monde où eux seuls y ont accès.

 Il redéfini le mot « rap » en lui-même, en mélangeant avec classe l’électro, la soul, le slam et bien sûr, le rap. Son style peut nous rappeler celui de Lomepal, qui est un rappeur parisien dont la voix et l’univers nous font penser à ceux de Lonepsi.

Alors, si comme nous vous aimez vivre une expérience musicale singulière, nous vous conseillons d’aller écouter son dernier EP, Toutes les nuits du monde, sorti en mai 2020.

Camille Laval

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »