CHILLA – Confessions Nocturnes Dans Son Nouvel Album MŪN

Au clair de la lune elle chante des choeurs à coeur ouvert.

La Nuit, quand tout Paris s’endort, Chilla se livre à des confessions nocturnes, et se console seule dans les dernières rimes écrites sur les dernières lignes de son carnet intime.

Elle chante le pouvoir d’Aimer, confesse son Ego, pleure Pour La Vie, dort le Coeur Sombre. Puis s’avoue n’être Plus La Même au réveil, et s’assume Solo dans la Jungle de la vie.

La jeune rappeuse originaire de Lyon, prise sous l’aile de Tefa, producteur d’artistes tels que Diam’s et Kery James, dévoile un premier album intime et fidèle à elle même.

Depuis ses débuts dans ses textes les plus sincères, la rappeuse-chanteuse développe souvent le champ lexical autour de la nuit, de la lune ou du sommeil.

Ainsi, après un beau parcours et une évolution manifeste depuis Karma EP, la rappeuse originaire de Lyon dévoilait son premier album Mūn ce 5 Juillet 2019 !
Mūn, c’est le disque d’une artiste de 25 ans, « heureuse d’être imparfaite », « heureuse d’être libre », qui en a eu assez de se lamenter devant une Lune à moitié pleine, et qui a décidé de briller tel l’Aurore.

Artistiquement, Chilla maîtrise à elle seule l’équilibre parfait entre rap et chant. Si bien qu’elle se rapproche du groove des artistes qui l’inspirent : la vibe d’une IAMDDB et le tempérament d’une Mary J. Blige.

Versatile, elle parvient même à insérer de subtiles teintes de zouk.

Mūn est son premier projet solide qui marque une identité R&B/pop urbaine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :