Nuits de Fourvière – Her – Live Report

« Oh we choose the way we’ll be remembered (…)
I think, I think
We could do anything.
Our wings are broke
But we’ll keep on gliding. » Her – We Choose.

Chantés par Victor Solf, ces mots sonnent comme une promesse éternelle à son ami parti trop tôt Simon Carpentier. Car Her, c’est d’abord ce duo de musiciens originaires de Rennes, amis au lycée puis au conservatoire, liés par la vie et par la musique.

Leur premier EP Her Tape #1 sort en 2016, puis porté par le succès des morceaux Quite Like et Five Minutes une Tape #2 voit le jour en 2017. Avec en tout 12 titres sur les deux EP, le duo pose ses bases : un groove électrique et langoureux, des mélodies soul magnifiées par de subtiles harmonies vocales. Mais malheureusement frappé par la maladie, Simon Carpentier est emporté par un cancer en août 2017 à l’âge de 27 ans… C’est comme une évidence qu’ils décident avec Victor Solf que le groupe continuera d’exister et que malgré ce triste revers de la vie l’ascension ne fait que commencer : « they’ll keep on gliding ».  Victor Solf va aboutir leur projet commun en sortant le premier album du groupe intitulé Her en mars 2018, un condensé du travail prolifique du duo basé sur les deux premiers EP.C’est donc avec plaisir et émotion qu’on retrouve Her en live avec Victor Solf à la tête du groupe ce dimanche 17 juin 2018 pour le festival Les Nuits de Fourvière. Le groupe arrive aux alentours de 20h dans le cadre somptueux et particulièrement intimiste du théâtre antique : l’Odéon affiche complet et une belle soirée s’apprête à commencer.Dès les premières secondes on assiste à une mise en scène minimaliste assumée : les 4 musiciens tous vêtus de costumes bordeaux s’installent autour de Victor Solf, leader à la gueule d’ange, solaire dans son costume kaki. Un tableau sobre et élégant qui laisse place à We Choose, un slow soul majestueux et une intro clavier/voix qui met immédiatement en avant la pureté de la voix lead. Une mélodie paisible et pleine d’espoir ; d’emblée le public semble charmé.

Mais on n’a pas vraiment le temps de se remettre de nos émotions car le groupe enchaîne avec Queens, un morceau au groove lancinant où les riffs de guitares électriques saturés et incisifs sont de sortie. Le leader, charismatique et habité scande « I fucking hate you for making me wait », peignant le portrait de femmes toutes puissantes au royaume de la sensualité, un thème récurent chez Her.

Puis c’est au tour de Neighborhood, un morceau aux accents funky. La basse est ronde et les harmonies vocales haut perchées omniprésentes sur un refrain aérien. Tout au long du concert, les 4 musiciens chantent et apportent une grande profondeur aux mélodies accrocheuses comme pour le morceau Icarus.

Victor Solf nous offre une performance scénique intense sur On & On, il chante, rappe, se déhanche sur un rythme martelé et pesant. Ce morceau au carrefour des nombreuses influences de Her est le fruit d’un featuring avec le groupe allemand AnnenMayKantereit et le rappeur belge Roméo Elvis.

Débordant d’énergie, Victor Solf pose l’ambiance et tombe la veste pour Union : le groupe entame une balade soul envoûtante qui marque le début d’une douce parenthèse plus calme au milieu du set.

L’alchimie entre les musiciens est au rendez-vous, l’acoustique du théâtre sublime un son parfaitement maîtrisé et c’est avec une certaine fierté que le groupe présente Magic, nouveau morceau joué pour la deuxième fois sur scène. On découvre alors une funk lente et une voix de crooner qui continue à bercer nos sens dans une atmosphère paisible. Lorsque les dernières notes sonnent le public est conquis.

Victor annonce alors le morceau Swim et le dédicace à Simon : le moment est à la communion avec le public qui participe au morceau. Le théâtre antique est debout et tape dans les mains au son de l’hymne fédérateur « Swim against the tide, Walk against the flow ». L’ambiance est à son comble et la parenthèse calme est bien terminée à la fin du morceau. C’est le moment pour le groupe de jouer l’imparable Wanna Be You et tout le public danse sur les guitares funky.

Dernier morceau annoncé, le tube Five Minutes résonne alors. C’est probablement le plus gros succès de Her, et le groupe le revisite dans une version rallongée pleine d’interprétation. On partage un beau moment de proximité, Victor fait chanter son public. Il lance un nouveau clin d’œil à Simon au cours d’une outro fleuve qui monte crescendo et conclut le set en apothéose.

Le groupe sort de scène et a droit au traditionnel lancer de coussins synonyme de rappel aux Nuits de Fourvière. Her revient pour 4 morceaux et on profite de l’instant. Blossom Roses sonne comme une synthèse planante de la soirée, le groove et les notes de guitares électriques subtiles assoient définitivement l’identité du groupe.Avec Quite Like Victor revient non sans émotions aux origines de Her :« C’était il y a 3 ans, notre première chanson publiée sur soundcloud et regardez maintenant où on est, avec vous, tous ensemble, c’est juste magnifique ». En dernier hommage à Simon il nous délivre un message chargé d’espoir et de positivité : « Profitez de la vie et de chaque instants peu importe ce qui peut arriver ».

Aux côtés de Mathieu Gramoli (batterie), David Sultan (Basse), Louis Marin Renaud (Guitare/Clavier), Baptiste Pelsy (Guitare/Clavier) et bien sur Simon Carpentier jamais bien loin, il nous présente alors deux nouveaux titres « frais de quelques semaines » : Fight For Love qui vient conclure la soirée par un message d’amour et Utopia avec ses riffs rock et un thème engagé sur fond de rêve américain qui se meurt …

On en conclut qu’un nouvel album et un bel avenir se profile pour Her.

« I think, we could do anything »

Chanceux, on termine la soirée par un bref entretien avec le batteur Mathieu Gramoli qui revient sourire aux lèvres sur les ondes positives dégagées par le show de ce soir. On lui soutire la setlist du concert ainsi que le détail des noms de ses compères musiciens avant de rentrer léger, partagé entre excitation et émotion.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s