Charlotte OC – Paroles Transcendantes Et Vivaces Emotions

Ses paroles s’apparentent à des lettres écrites dans l’intimité.

Brûlante passion, glaçants frissons,

Le son de sa voix révèle de vivaces et sombres émotions inavouées,

Et ses compositions suggèrent les images de deux âmes damnées d’amour.

A la lecture des paroles possessives et descriptives d’une relation jamais assez saine et équilibrée, il apparaît parfois que Charlotte OC jette un sort de dernier ressort sur l’élu de son coeur.

S’en émane un désespoir, un blues, presqu’aussi persistant que celui présent dans la chanson Put a Spell on You où l’on retrouve les paroles qui suivent :

“I don’t care if you don’t want me, I’m yours right now“.

Ces paroles reflètent à merveille l’esprit de son premier album aux nuances Dark Pop ou bien Dark Soul, Careless People, sorti ce 31 mars 2017 et disponible de partout :

Outre ces paroles de You Put A Spell On Me, qui font écho à l’essence de la poésie de l’auteur-interprête,

Revisitons les plus beaux textes écrits dans cet album, autant de phrases qui dessinent et laissent deviner un coeur battant d’émotions.

Pour une artiste comparée tantôt à Lana Del Rey, tantôt à BANKS, dont les fans collectionne chaque parole, jusqu’à se les approprier pour certain(e)s, il n’est que juste de mettre ses plus belles paroles à l’honneur.

Qui plus est, le 26 avril, Charlotte OC sera en concert à Paris au BADABOUM.

Ce sera l’occasion de vivre la magie de ses émotions en live (tickets ici).

 

In Paris

Your cold hands in Paris

They’ve been swaying me left, swaying me right In the middle of a fight

I’m embarrassed in Paris

Tried my best, it’s not enough I’m tired of unrequited love

Certaines paroles sont très imaginatives (clock of our lives – Blackout)

On a whim, on the wind you were summoned to me

And the sails they were filled with a torrent of dreams

[…] I never wanted to be unfound. Suddenly I am the stranger in town

When all of the colors, you know that they all blackout

 

D’autres très répétitives, avec l’idée de pensées qui tournent en rond et hantent l’esprit (Running right back to you (I keep on running)Running Back To You).

I try and stay awake so I can hear you say Good morning and good night

But lately we’re so tired, we’re always crossing wires Don’t you forget you’re mine

Se sentir de l’ombre de soi-même serait la paraphrase idéale pour le titre Shell, où l’artiste se sent comme une coquille vide, une âme en peine, un esprit sans vie, un fantôme sans but.

Cause all that remains has gone up in flames […]

You blinded me I’m just a shell of who I was before

I’m just a shell of who I was before

 

Pour finir, une preuve que l’on n’est pas obligée d’écrire une histoire proprement personnelle pour toucher : cette chanson fut écrite pour refléter une relation toxique que vivait sa soeur

A life for someone else

There’s a road to the righteous that doesn’t lead through hell

There’s a drop on your eyelid that stays just for him

There’s a scream in your silence that doesn’t let anyone in

Now you don’t understand why you stayed

As you lay in the coffin he made you

You’re a stone that’s been thrown in the lake

Now you sink in, it sinks in.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s