Comment Le Périscope soutient le travail de création ?

La salle Lyonnaise du Périscope, située juste à côté de la gare de Perrache, propose non seulement une scène qui favorise la musique jazz et improvisée, innovante et émergente mais aussi un accompagnement et un soutien pour tous les artistes. Cela donne une certaine complémentarité à ce lieu.

La salle du Périscope et les dernières rénovations

Il y a un 1 an le Périscope finissait les rénovations de ses salles permettant un meilleur agencement.

Il dispose maintenant de deux scènes. Le Péri, un club pour des concerts à vivre et La Grande Scène, une scène pour des concerts à contempler dans la fosse mais aussi sur le tout nouveau balcon qui donne une vue incroyable sur la scène.

Des salles de répétition sont aussi mises à disposition des artistes. Dans un autre bâtiment collé à la salle on retrouve les bureaux du Périscope et des structures résidentes du Lobster comme le label Dur et Doux. C’est dans ce bâtiment que prennent vie les ateliers

Les Ateliers : Lobster, l’accompagnement de 3 mois pour les porteurs de projets

“On a des financements européens et de la région Auvergne Rhône Alpes pour concevoir et animer des ateliers qui sont gratuits pour toutes les personnes qui cherchent à se professionnaliser dans une activité musicale ou culturelle” “c’est une boite à outils des différentes compétences que les personnes sont amenées à rencontrer dans leur parcours”

Benjamin Kohler, chargé de la communication au Périscope

Avec des ateliers de production, de comptabilité, d’administration, médiation…, ce programme complet du Périscope accompagne les porteur de projets sur beaucoup de sujets qui feront partie de leur métier.

Ce sont des sessions de 3 mois, pour lesquelles il faut remplir un dossier pour bénéficier des ateliers pendant cette durée. A partir de ce dossier, le Périscope va orienter les personnes vers des ateliers et des niveaux qui pourraient les aider. En effet les ateliers disposent de plusieurs niveaux pour s’adresser à tout type de personnes, qu’elles soient déjà connaisseuses sur le sujet ou débutantes.

Il faut être inscrit à l’accompagnement complet pour assister aux ateliers. Le seul critère nécessaire pour candidater : être porteur d’un projet.

Sonar : Le fond de dotation pour soutenir la création et l’innovation musicale

“Ce fond de dotation propose des programmes d’aides aux musiciens et musiciennes, dont une bourse pour les jeunes artistes et des aides à l’écriture pour tout musicien souhaitant écrire un nouveau répertoire. Ce sont des donateurs privés qui financent le fond de dotation, comme des fans de jazz ou des personnes qui veulent se rapprocher de la scène artistique de Lyon.” “C’est une structure externe qui pilote Sonar qui est néanmoins liée au Périscope”

Comme exemple tout récent, vendredi dernier, le Big Band de L’Œuf, un groupe qui disposait de la bourse pour l’écriture de SONAR qui leur a permis d’écrire le répertoire de leur projet “Astro-Symphonie”, est venu jouer au Périscope. On peut aussi citer Emmanuelle Legros, une trompettiste, qui a utilisé cette aide pour développer son répertoire acoustique.

C’est un jury qui sélectionne en fonction de critères artistiques, la seule exception est la bourse pour les jeunes artistes car elle est liée à un programme que gère le Périscope qui s’appelle Tandem.

TanDEM : aide et accompagnement à la jeunesse

Emilien Gouleme TanDEM 2022

Tandem est un programme dans lequel sont sélectionnés chaque année sous candidature deux musiciens de moins de 25 ans qui sont en programme d’études. Ils viennent 1 an au Périscope et disposent d’un local de répétition, un accès au plateau pour de la résidence et ont la possibilité d’être programmés. En plus de ça, Sonar vient donner une bourse de soutien aux jeunes artistes. C’est donc un accompagnement technique, humain et aussi financier.

Les résidences

Kunta en répet’ au Periscope, Lyon, le 2 juillet 2020 © Bertrand Gaudillère / item

Le Périscope propose beaucoup de résidences ouvertes à tous en sachant qu’ils sont plus dans un volet jazz et musique improvisées mais ça peut aller de néo soul jazz à des musiques plus expérimentales contemporaines. Le groupe Kunta nous parle de leur résidence au Périscope.

Pour toutes demandes, il suffit juste de contacter prog.periscope@gmail.com.

Léna Mercier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »