En Attendant Woodstower – Alpha Wann, Retour Sur Les Écrits d’Un Classique, “Une Main Lave L’Autre”

“Pas besoin que l’or sur mon plexus brille” – Flingtro, Alph Lauren (2013)

“Don Dada sur le pendentif, le nom du label sur l’plexus” – Stupéfiant et Noir, UMLA (2018)

Parisien affirmé au style ricain assumé, sa technique recherchée exprime une assurance décomplexée,  et ses écrits soulignent son intelligence fertile. En l’espace de cinq ans, de son premier EP Alph Lauren jusqu’à son premier album Une Main Lave L’Autre (UMLA) – tous deux illustrés d’un clip en noir et blanc -, Alpha Wann, demeure fidèle à lui-même et à son art.

Son album, sorti en 2018, est considéré comme un classique par les critiques, qui cependant mériterait un plus grand succès commercial avec davantage d’exposition.

Pour autant, cela ne chagrine pas plus l’artiste, lequel n’a finalement jamais cherché à maximiser ses ventes. L’essentiel pour lui, c’est de rester loyal à son art et d’aboutir une oeuvre accomplie (Très peu probable que je tape un platine, faut que j’fasse un classique – Stupéfiant et Noir).

Qui plus est, Une Main Lave L’Autre, inspiré d’un proverbe grec, suggère le soutien mutuel et la solidarité entre amis. Ainsi, comme il le rappe souvent, il préfère arborer les couleurs de son label Don Dada, qui le porte depuis ses débuts, plutôt que de se complaire dans l’or et l’argent et de se perdre en vanités ostentatoires.

Que ce soit dans le christianisme, le judaïsme ou l’islam, idolâtrer l’argent n’est guère bon pour son âme. Argent rime avec satan :

Le 6-6-6 et le 7-7-7 (jackpot) – Ca Va Ensemble

C’est d’ailleurs l’une des valeurs de l’islam, de ne pas chercher à s’enrichir pour spéculer et amasser de grandes sommes égoïstement pour vivre dans le superflu. Son seul objectif, comme il le précise dans son interview sur YARD, c’est de ne pas perdre d’argent avec son projet et d’assurer pour soutenir ses parents (Le rap doit assurer nos rentes, rassurer nos rents-pa  – Flingtro).

Le thème de l’argent, est presque omniprésent dans l’album UMLA. Il fait partie des grands fils conducteurs de cette oeuvre.

Plusieurs monologues sont enregistrés pour dénoncer la grande tendance à vouloir retenir la circulation de l’argent dans une seule main.

Mais tout l’monde, dès qu’il a un peu d’argent, il la place.
Il la met sur son compte ou la met sous son matelas. Pour les temps durs. – Stupéfiant et Noir

Or, faire circuler la monnaie dans les deux mains, la gauche et la droite, rajuste cet équilibre. En quelque sorte, à la manière d’une politique économique de relance, qui a pour objectif de lutter contre le chômage en favorisant la croissance et le pouvoir d’achat

Et l’argent circulerait. Puisque une main lave l’autre, mon frère.
Et oui, moi, on me donne, je donne, tu comprends c’que j’veux dire ? (ouais)
Effectivement, si on me donne rien, je vais rien donner hein
. – Stupéfiant et Noir

Pour revenir au thème de la Main, ce parallèle avec l’économie rappelle la théorie de La Main Invisible d’Adam Smith. La Main Invisible est ce principe selon lequel  l’ensemble des actions individuelles des acteurs économiques, guidées uniquement par l’intérêt personnel de chacun, contribuent à la richesse et au bien commun. 

Ces extraits tournent ainsi au débat politique et économique sur la manière de stimuler le pouvoir d’achat et d’aider les jeunes. Par ailleurs, si le public s’attache à dire que UMLA est un classique, c’est aussi parce que, outre la qualité musicale de l’album, Alpha Wann questionne des sujets d’actualité.

En effet, en pointant du doigt des disparités dans le monde du travail (réformes lois travail), et un système inégalitaire (le chômage chez les jeunes), le tout à l’époque des actualités avec les gilets jaunes, le Flingue fait mouche et touche en plein dans le mille.

La France a des problèmes, longs à énumérer
Lois du travail, c’est l’esclavage rémunéré
Facebook, Google, Uber règnent en maîtres
Nos enfants seront fichés avant d’naître

Il continue avec des textes comme OLIVE ET TOM, où il fait le récit d’un jeune adolescent qui se réfugie dans les économies souterraines, pour pallier aux manquements du système économique et social de l’Etat, et se défiler devant les autorités, en devenant de dealer de shit (l’olive).

Faut qu’je fasse un truc, faut qu’je quitte ce vilain tieks
Mais chaque jour, les junkies en file indienne, attendent qu’on leur deal un dièse
Argent facile, le cash coule, façon robinet
La dernière fois, les keufs ont serré les tits-pe en trottinette
Faut s’battre pour le rrain-té, y’a les armes, les opinels
Faut les brandir, menacer des gens avec qui t’as grandi
Y’a pas d’taf, que des stages pour être apprenti
On a fini dans les filières poubelles, c’est pour ça qu’on effrite les boulettes
Et défie les poulets qui veulent nous embarquer au poste – Olive & Tom

Au vu de tout ce qu’il prévoyait de développer dans son album, c’est alors sans surprise qu’il le débute avec une punchline lourde de sens, qui fera beaucoup de bruit :

Dis à la France que tout se paye, ce pays est en stagnation
Ici, c’est racisme et vente d’armes, des clodos à chaque station
Tu l’appelles Mère Patrie, j’l’appelle Dame Nation (pull up) – Le Piège

Nekfeu avoue qu’il aimerait avoir “Les écrits d’Alpha Wann” dans son Interlude Fifty. En effet, si Nekfeu développe un style très littéraire et poétique, il aborde lui aussi des thèmes sociaux. Cependant Wann se démarque dans un style plus léger, plus subtil, et plus détaché, avec la même pensée.

Une même phrase suggérera plusieurs idées. Et, pour revenir sur la phrase centrale, “une main lave l’autre”, outre les diversions autour de l’argent et du système capitaliste, Alpha explore la notion de temps.

La main gauche et la main droite font office de passé et d’avenir, le visage le présent. Depuis Alph Lauren, il rime :

Là où le temps n’est jamais perdu
Là où le présent et l’avenir
Sont la même chose, tu captes ? – Flingtro

1.9.9.5. ma main gauche
Et ma main droite L’Entourage – Une Main Lave L’Autre

Dans ce texte, Alpha replonge la tête dans ses plus vieux souvenirs, jusqu’au jour de sa naissance. L’esprit confus dans ses pensées du passé, il compose avec ses péchés non expiés. Pris au piège des remords du passé, sa seule option est confesser ses fautes pour devenir bon (et laver son âme).

Je s’rai bon à la fin,
Belzébuth a enjaillé mes débuts

J’ai menti, j’ai volé, j’ai fumé, j’ai bu
J’ai baisé des ‘tasses, gaspillé l’biff’ – Le Piège

C’est ainsi que l’on trouve un autre fil conducteur dans UMLA : si l’auteur a besoin de laver son visage, c’est qu’il trouve sale le reflet de son image. Le jeune rappeur veut devenir sage.

Plusieurs textes exposent alors son ignominie :

J’pense encore à elle, classieuse même en tongs
Elle m’a quitté bêtement, j’aime comment ses vêtements tombent
J’lui ai confié mon cœur, elle l’a mis dans la benne
Belle comme la femme d’un autre, elle m’a rendue bè-bègue
T’as laissé ta trace dans ma vie en m’enlevant l’âme
J’suis avec une autre mais je pense encore à toi pendant l’acte
T’sais pas c’que mon ex me disait : “Un jour, tu s’ras traité comme tu m’traites”
Aujourd’hui, j’ai tout compris d’une traite

[…] Je suis celui dont la famille a très honte
J’existe à travers une mine de crayon, mène une vie d’mécréant
Le daron pense qu’il aurait pas dû venir ici
Fils aîné lyriciste, menteur, voleur, consommateur d’illicite
Ma vie est flinguée, c’est moi le tireur, quelle honte
J’ai des p’tits reufs, faut que je m’écarte du mauvais chemin et qu’Dieu les garde

Tandis que Nekfeu inaugure le festival Woodstower ce 29 août à Lyon, Alpha Wann clôture la programmation au 31 août. Pour cette année, il n’y a pas de Feu sans Flingue.

La programmation met en valeur une scène urbaine émergente et pleine de fraîcheur.

Retrouvez le programme entier ici.

2 Comments Add yours

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s