Jasual Cazz – L’esquisse De Nouvelles Perspectives

De l’inachevé à l’accompli
De l’esquisse au chef d’oeuvre
Glissent les courbes affirmées
Sur le pâle et vierge papier
Empli de couleurs jazz, fusion de mille lueurs
Teintes de chaleur et diverses nuances
Trois oiseaux évoluent vers de nouveaux horizons
Vers de nouvelles Perspectives.

Ce 19 novembre parut le deuxième EP, intitulé Perspectives, du trio Jasual Cazz, dernièrement interviewé.

Enregistré et mastérisé au Purple Sheep Studio, en partenariat avec le festival Un Doua de Jazz, Perspectives succède à Esquisse, et dessine de nouvelles lignes, progresse au grès d’horizons nuancés, et vers un monde musical toujours plus coloré.

L’art de ce trinôme fusionne le percussif langage afrobeat au délicat vocabulaire du jazz. Leurs compositions, teintées de subtiles influences hip-hop, laissent dérouler une appréciable progression. Le titre Becolor, alors esquissé dans le premier EP, et réarrangé dans ce deuxième opus, est le meilleur exemple de cet alliage jazz et afrobeat. L’intro de Lucky Day, suggère cette énergie à la fois funky et hip-hop.

, Ladilafé, Lucky Day et Amwin La sont les grandes nouveautés inédites. Des titres au groove addictif et aux significations multiples pour ces musiciens, allant de private joke pour , à des souvenirs d’enfance avec Amwin La pour le batteur, comme expliqué lors de la dernière interview.

Chacun des titres révèle un équilibre pleinement maîtrisé entre basse, batterie et claviers.

Dans Ladilafé, les lignes de basses décrivent la mélodie du morceau, tandis que les claviers peignent le décor avant de n’inverser les rôles. Un vrai dialogue s’opère au cours de cette oeuvre dont le nom signifie à juste titre “messes basses” en créole réunionais. Tout ce faisant, la batterie est au soutien et suggère d’ingénieuses transitions. Enfin, c’est à force d’écoutes que l’on peut ressentir l’inspiration Robert Glasper guider les doigts du pianiste.

Le groupe cite aussi Snarky Puppy dans leurs inspirations. Et, Amwin La est la track qui le rappelle le plus. Néanmoins l’écriture est riche et bien nourrie. Le claviériste installe un décor spatial assombri d’abyssales lignes de basse en introduction. Le toucher des cymbales suggère une légèreté, et progressivement, évolue-t-on vers un nouveau paysage, plus lumineux, apaisant et réconfortant. Un prochain mouvement déclenche une nouvelle course, insuffle un nouveau rythme, inspire de nouvelles émotions.

Avec Seven Birds, hymne hommage à la Réunion, Amwin La compte parmi les chefs d’oeuvre de cet EP, parfaitement fidèle à la couleur et signature sonore du groupe.

L’EP est disponible sur Bandcamp, et téléchargeable gratuitement pendant deux semaines, du 10 Décembre 2018 au 24 Décembre 2018.

Après avoir écumé les scènes lyonnaises, dont une première date de festival pour Un Doua de Jazz, Jasual Cazz partage un enregistrement dont l’expérience rappelle les moments vécus en live.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s