Festival Un Doua de Jazz – Lumières Sur Les Perles Du Hip-Hop/Jazz, Pour La 25e Fois

Scroll down to content

Sounds like Jazz is just like Dre
Feels like this is still relevant

De retour en 1993, un groupe d’étudiants passionnés ont l’ambition d’initier au campus de l’INSA un festival destiné aux enfants du jazz ainsi qu’aux étrangers du genre.

Tandis que certaines institutions, comme Jazz A Vienne, s’efforcent de réduire l’écart qui sépare les générations traditionnelles de celles nouvelles. Un Doua de Jazz se focalise sur ces jeunes générations, sensibles aux musiques actuelles, pour leur montrer à quel point le jazz est encore d’actualité.

Récemment, à la découverte de formations émergentes telles que Supa Dupa ou encore Audel Xtet sur Sounds So Beautiful, on parle de plus en plus du concept de “New Jazz“.

Le jazz, à l’instar d’une langue vivante, n’a de cesse d’évoluer au fil du temps. C’est ce que ce festival se missionne de faire comprendre dans le milieu étudiant, en proposant des événements de qualité à des prix avantageux, permettant à tous l’accès à ce monde très souvent incompris.

2016, sonnait la 23e édition du festival. Une année folle au cours de laquelle les meilleurs artistes régionaux (Electrophazz, Chromatik, TribeQa,…) ont pu briller sur les plus belles scènes de la ville, aux côtés de pointures internationales dans le monde du jazz et du gospel : Cory Henry. Outre le jazz, le hip hop était aussi à l’honneur, avec Soul Square en tête d’affiche au Club Transbo.

Deux ans plus tard, Un Doua de Jazz persiste dans ce positionnement hip-hop/jazz, avec une teinte de soul, d’où l’apparition du groupe lyonnais Charlie & The Soap Opera à l’ouverture du festival, le 18 octobre, et du crew BLADE pour la clôture au 26 octobre.

Les nombreux événements parsemés tout au fil de l’année contribuent à rendre ce festival étudiant aussi incontournable.

Le tremplin, au printemps dernier, a fait beaucoup parler du festival, ayant attiré un grand nombre de jeunes musiciens locaux, toujours avec l’objectif d’offrir une opportunité, certes aux artistes de la région, mais surtout à ceux en phase de se professionnaliser, tel un étudiant lambda préparant sa carrière.

A l’issu de cet événement, lumière fut faite sur les projets méritants de Nowhere Times et Jasual Cazz, lesquels figurent dans la programmation.

Enfin, outre le tremplin, de nombreuses sorties sont proposées par le comité depuis le 9 octobre, autant pour les cinéphiles que pour les curieux dans les expositions.

 

Ce vendredi 12 Octobre, à La Grooverie se tiendra une jam session, à l’heure où les jams se font plus rares dans la Presqu’île. Cela fera patienter jusqu’à l’arrivée tant attendue de la tête d’affiche qui rend tout le monde fou sur Internet : ANOMALIE récemment signé dans le label Re:Wax, en live le 26 Octobre.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: