Lilly Wood and The Prick Apportent Un Peu De Gaieté Dans Cette “Lonely Life”

Il y a quelques années, le duo connaissait une grande popularité sur la scène electro-pop. Des titres tels que Prayer in C, remixé par Robin Schulz ont fait le tour du monde.

Après 3 albums, Lilly Wood And The Prick revient à des sources plus acoustiques, plus épurées, bercé de sonorités folk pour un 4e projet à venir. Leur premier singer « Lonely life » en est une authentique introduction.

Une pépite folk composée il y a quelques temps qui prend sa place naturellement aujourd’hui, pendant ces moments troublés et la préparation de leur prochain album.

Lilly Wood And The Prick livre ce titre très pur qui renoue avec leurs origines, une chanson solaire et lunaire à la fois, une douceur fragile qui touche dès les premières secondes, « Lonely life » fait léviter et voyager dans l’espace, même s’il est « confiné » …

Le groupe (Benjamin et Nili) en parle avec leurs mots :

« Nous travaillons sur un quatrième album depuis maintenant presque un an. Dans notre coin. Une autre sorte de confinement. En Juillet dernier, près d’une cheminée en Vendée, Benjamin m’a joué des accords qui m’ont énormément touchés, le texte m’est venu dans la foulée, et ce soir là est né Lonely Life. Un morceau qui attend tranquillement dans un tiroir depuis des mois qu’on veuille bien l’écouter.

En cette période solitaire et difficile à surmonter, nous nous sommes dit qu’un peu de douceur ne serait pas de refus.

Et puis il nous a semblé pertinent de traduire ce sentiment d’isolement que nous traversons tous à travers un petit vidéo clip, qui montre avec un peu de douceur et de tendresse notre quotidien sans filtres et sans trucages, jour après jour, réalisé avec différents plateformes de réseaux sociaux, Skype, Face Time et House Party.

Le texte du morceau résonne étrangement avec ce que nous vivons, Benjamin et moi-même aujourd’hui, et peut-être qu’il résonnera pour vous aussi ? Bonne écoute, beaucoup d’amour, et de la force. »

Redécouvrez le répertoire du duo en attendant la fin du confinement :

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: