The Bongo Hop ft Cindy Pooch – Un Chant Qui Transcende Les Océans

Âme transatlantique fondue dans une culture Pacifique, joie révoltante, danses désinvoltes et chant salvateur d’un peuple persécuté dans l’Histoire par les paramilitaires, et poussé à l’exil… San Gabriel laisse entendre en chœur pleurs, prières, et réjouissances, au milieu de sa mangrove, au bord de l’océan.

Le sourire que gardent les populations malgré de tels tumultes rappelle le message de l’artiste engagée Akua Naru dans son album The Blackest Joy, où la joie de vivre est la plus marquante forme de révolution (“ils ne voleront pas notre joie“).

Message pacifiste au demeurant,

En hommage au groupe Buscaja, The Bongo Hop reprend et réarrange le titre San Gabriel, illustré par une vidéo qui reflète les souvenirs colorés des voyages d’Etienne Savet, compositeur, producteur et trompettiste du groupe.  Son passé de  journaliste et réalisateur de documentaires, maître de conférence en sciences politiques en Colombie, influence principalement la direction artistique du groupe.

Son identité française épouse tout le patrimoine colombien. C’est ainsi qu’il nomme son album Satingarona, qui est le mélange astucieux des noms de deux fleuves : la Satinga en Colombie et la Garonne à Bordeaux, en France.

Passionné par la nature, et les fleuves, le premier titre extrait de Satingarona Pt2 prend place sur la remontée d’un fleuve, la nature verdoyante de San Gabriel.

Partant de la culture afro-caribéenne, The Bongo Hop défend le métissage culturel, le métissage ethnique, le métissage musical.

Le chant ravissant de Cindy Pooch appelle naturellement un question-réponse, empreint de la culture blues et des traditions afro-caribéennes. Le souffle de la trompette insuffle un sentiment de grandeur à l’orchestration et l’imaginaire que l’on se fait de San Gabriel. Savet suggère un son contemplatif, appuyé du sérieux dans le regard de Cindy, qui semble incarner le peuple en exil.

Le phrasé des percussions accompagne tranquillement la chanteuse sur ce long fleuve tranquille, avant d’introduire un nouveau climat sonore.

Danses impétueuses, groove latin et fougue contagieuse, The Bongo Hop fait une belle entrée en 2019, en attendant la sortie de son deuxième album, prévu le 22 février 2019.

A cette occasion, le groupe présentera son nouveau projet sur la scène du Ninkasi KAO à Lyon, le Jeudi 28 Février pour un concert d’exception.

Une double release party se tiendra en hommage aux 15 ans d’Underdog Records, un label à la pointe des musiques vivantes et mondiales.

Venez célébrer avec eux la sortie de Satingarona Pt2 et gagnez 2×2 places de concert !

One Comment Add yours

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s