Maxence envoie valser la grisaille avec son « Parfum d’été »

Maxence envoie valser la grisaille avec son « Parfum d’été »

On est les derniers couchés, derniers fêtards
Quelque chose a changé dans l’air du soir
Y’en a du monde à aimer, des parfums d’été
Mais c’est toi qu’j’veux revoir

L’artiste pop Maxence nous invite à nous rappeler d’un amour d’été avec son titre « Parfum d’été », sorti le 9 octobre. Ce single annonce son premier album, « Tout est trop beau », disponible le 26 novembre.

Premier aperçu en ce mardi 19 octobre avec le clip de « Parfum d’été ». Une parenthèse hors du temps, fidèle à ce que Maxence a pu proposer par le passé. Avec son univers à la fois décalé, sensible et onirique, il nous rappelle que l’on peut être qui l’on veut, même dans un monde qui semble ne pas s’accorder avec nos couleurs.

Dans son costume rose et trop grand pour lui, un bouquet de fleurs à la main, sa présence contraste avec le décor, jusqu’à ce que ses yeux se posent sur une jeune inconnue vêtue d’une robe au rouge éclatant. S’en suit une première approche tout en candeur, une danse maladroite, mais ce n’est pas ce qui importe. Puis, les deux protagonistes ne voient plus que l’autre et s’échappent pour une balade poétique, où le ciel, témoin de leur amour, s’éclaircit enfin.

Une première piste pour « Tout est trop beau », puisque l’album nous rappellera qu’il y a toujours de la place pour l’espoir. Entre tendresse, humour et nostalgie, « Parfum d’été » nous transporte dans l’univers de Maxence, tout en nous réveillant nos propres souvenirs.

Humour et sensibilité

Originaire de Nîmes, Maxence (alors orthographié Maxenss) ou encore « Maxou le zozo » se fait d’abord connaître en 2016 sur YouTube, où il publie une chanson humoristique. À la première écoute des paroles, les yeux s’écarquillent, puis le rire vient, et avec lui, l’envie d’en apprendre davantage sur celui qui semble aller à contre-courant de ce qu’on entend. Cet esprit décalé, il le cultive dans ses morceaux et sur ses réseaux sociaux, jusqu’à créer un personnage à la fois amusant et touchant.

La musique berce son cœur et son imagination depuis sa plus tendre enfance. Hypersensible, il y voit une belle manière de s’exprimer. Au lycée, sa reprise du titre « I Will Survive » version Cake est une révélation pour lui, et les choses se concrétisent lorsqu’il forme avec des amis le groupe de néo-métal Fysh. Des concerts locaux, un disque audio-produit, et celui qui souhaitait pourtant devenir professeur trouve enfin sa vocation.

Nouvel album et mini-série

Il enregistre ensuite un EP avec les rappeurs nîmois de VSO et part sur les routes avec eux. La scène, il en fait son terrain de jeu, même lorsqu’il s’agit de se produire devant tout un Zénith en première partie de Big Flo & Oli. 2019 marque enfin la sortie de son premier EP, « @ ».  Comme toujours, il y jongle entre humour et sensibilité, n’hésitant pas non plus à s’y montrer vulnérable.

Maxence Mélanie Domergue
Le clip de « Parfum d’été » se termine sur un tableau poétique. Crédit photo : Charlotte Castay

Aujourd’hui, il sort de son personnage pour se présenter tel qu’il est. Son premier album « Tout est trop beau » abordera avec douceur divers thèmes, comme l’amour, l’hypersensibilité, mais aussi ces moments qui chamboulent le cours d’une vie.

Une mini-série accompagnera la sortie de l’album ! Disponible sur YouTube, ce documentaire imaginaire et absurde portera sur la conception de l’album.  

Mélanie Domergue

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »