Suzane Conte Une Histoire Déchirante Dans « L’Appart Vide »

« A quoi sert d’écrire une chanson si elle est désarmée »

– Julien Clerc

Suzane, la conteuse d’histoires vraies, annonce la sortie d’une nouvelle édition de son premier album « Toï Toï », avec un nouveau titre : “L’appart vide”.

L’auteure-interprète est reconnue pour son écriture sincère et réaliste. Du bout de sa plume, elle donne vie à des anecdotes de café (L’Insatisfait), dans ses chansons écrites du temps où elle était encore serveuse.

Sur un ton furieusement ironique, son album traite avec justesse de sujets d’actualités, comme l’urgence climatique et la surconsommation (IL EST OU LE SAV) , ou bien le harcèlement sexuel dans la rue et au travail (SLT).

Son talent réside aussi dans sa capacité à faire danser les gens, à la manière de Daft Punk ou Justice, tout en traitant de sujets aussi sérieux.

Suzane, l’équivalent de Piaf, Brel ou encore Barbara, pour la génération Internet.

Après avoir voyagé aux QUATRE COINS DU MONDE (depuis son ordinateur), Suzane se retrouve ce vendre 6 Novembre seule et triste, dans LAPPART VIDE.

Avec la sortie de ce dernier clip, réalisé par Dario Fau (Lomepal, Caballero & JeanJass), l’artiste explore pour la première fois une facette plus sensible et personnelle de son répertoire.

Qu’il s’agisse de la colère, de la frustration ou même de LA FLEMME, la chanteuse sait retranscrire les émotions pour les tourner en dérision. Ici, aucune distance n’est prise : Suzane embrasse son désarroi, sans tabou.

L’eau dans une relation romantique, symbolise souvent le désir passionnel, pour ne pas dire sexuel. Ici, la présence de l’eau, associée à la fissure des murs, représente un idylle en péril, un amour qui se noie.

Suzane :

« L’appart vide, c’est comme la fuite d’eau qu’on ne peut plus réparer, et qui fuit toujours plus.

C’est le constat brutal d’un amour qui s’abîme.

C’est la comédie romantique qui avec le temps se transforme en film d’amour triste.

S’aimer en fonçant dans un mur.

C’est le désordre qui reste quand l’amour s’en va, le tsunami invisible qui noie les cœurs.
Cette chanson, c’est un peu comme le dernier baiser avant de se dire au revoir »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :