Frenetik dévoile un « Jeu De Couleurs » très riche

Depuis  quelques années, le rap dit  « francophone » connait très certainement le genre d’essor vers lequel on se retournera dans le futur. Cet essor s’explique via l’émergence de nouvelles places fortes.  Avec Bruxelles, le rap francophone compte l’un de ses plus grands viviers. De Damso à Isha en passant par Kobo, bon nombre d’artistes bruxellois se sont dernièrement distingués au gré de propositions artistiques fortes et prégnantes. Tout juste âgé de 22 ans, Frenetik est destiné à se joindre à ce casting très prestigieux.

« Elengi Ya Trafic BX, c’est la base »

Artiste solo mais aussi membre de la formation Elengi Ya Trafic, Frenetik sévit à haute fréquence depuis presque deux ans. Dès 2019, conscient qu’en notre temps la musique s’écoute et se regarde de plus en plus, Frenetik délivre une série de singles tous mis en relief par des visuels de grande qualité. Ainsi, « Santa Maria », « La Matrice », « Trou Noir », « Locks » et « Vide » portaient les signes d’un travail acharné fait en amont pour arriver à la surface, prêt, fier et sur de sa proposition.

« Maman a retrouvé l’sourire, maintenant je suis béni, j’fais plus d’garde à vue, j’fais des showcases»

Si 2019 ressemblait à une année de développement et de construction, 2020 restera comme celle de l’ascension. Alors que la pandémie s’apprête à frapper, Frenetik lance son année avec le captivant « Cauchemar ». A la suite de sa série de singles, le MC passe un nouveau cap avec son premier projet  Brouillon, un EP propulsé par les titres « Trafic » et « Virus BX-19 ».

Semaines après semaines, le buzz se construit et continue d’être alimenté notamment par un passage remarquable au studio COLORS. A l’aide d’une écriture particulière, incisive et sombre et d’un univers marqué, Frenetik a su créer un engouement réel autour de sa musique. Pour le bruxellois, le cap du premier long format constituait le nouveau défi, un cap aujourd’hui franchi avec la sortie de sa première mixtape, Jeu De Couleurs.

« Bien sapé, j’vais trop vite même à l’arrêt, Roi David dans la ville, la street est ma reine/Mode furtif est toujours actif dans l’arène, j’commence à pieds pour finir en MacLaren » Chaos

Avec « Jeu de couleurs », Frenetik dévoile ses ambitions d’entrée de jeu. A peine le puissant « Chaos » terminé, on trouve une surprise de taille avec « Noir Sur Blanc ». Sur les notes de piano de Sofiane Pamart, Frenetik fait forte impression, se livrant sur ses fêlures et celles des autres avec une intensité poignante. Véritable ovni de la mixtape « Noir Sur Blanc » prouve la capacité de Frenetik à élargir son registre.

Cette impression se confirme sur de nombreux titres, « McLaren » par exemple, le voit compter la course aux billets qu’il mène avec les siens dans un rap-chant autotuné. En substance, le MC met en exergue une forme d’attirance adolescente pour un faste matériel mais aussi une aspiration plus profonde, celle de se sortir de conditions souvent précaires.

« De plus en plus saoul car chaque jour, j’ai de moins en moins de gens avec qui partager ma bouteille » Ultraviolet

Amitié, regrets, trahison, foi et spiritualité sont autant de thématiques qui s’entrechoquent titres après titres. Autoritaire dans son interprétation, Frenetik revient aussi aux bases, à une certaine idée de la performance propre à une caste très prestigieuse de MC. Dans ce registre, « Infrarouge » et « Ultraviolet » relèvent du véritable tour de force.

« J’ai fait des mauvais choix, j’ai fait des erreurs et je m’en excuse auprès du seigneur/J’ai même pensé que Dieu les a laissé me faire du mal pour que j’devienne quelqu’un d’meilleur » Mouvement Historique

Tout au long du projet, Frenetik distille des bribes de sa construction, en dépit de tout ce qui l’a pu enduré. A en croire les derniers mots de « Mouvement Historique » il semble prêt à se tourner vers une trajectoire plus lumineuse. Classé dans la liste des 11 rappeurs à suivre en 2021 de Booska-P, tout porte à croire que le bruxellois passera vite du statut de sensation à tête d’affiche.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :