Diana Krall – Son Hommage Du Great American Songbook à Jazz à Vienne

on

L’illustre chanteuse et pianiste canadienne, Diana Krall, siège au coeur du Théâtre Antique de Vienne, pour une soirée aussi calme que classe, smooth and jazz. Ses honorables musiciens, excellents par leur technique et étonnants par leur musicaité,  l’accompagnent de la meilleure des manières.

Robert Hurst à la contrebasse sait parfaitement explorer toutes les fréquences de ses cordes, et sublimer le son de son instrument.

Karriem Riggins, batteur et producteur, a pu être remarqué lors des séries de live Tiny Desk avec Common et Robert Glasper, et dans le projet August Greene. Il assure une rythmique solide, joue purement au service de la pianiste, et met en valeur sa voix.

La dextérité pianistique de Krall, associée à la rigueur de Riggins offre un splendide combo musical,  affirmé sur des tempos tant affolants qu’affinés.

Un jeu élégant et en finesse donc, enrichi des interventions du saxophoniste Joe Lovano, présent en tant que guest.

Au cours de son set, Diana Krall a ravi le public des titres jazz les plus iconiques et distingués, réarrangés et interprétés avec brio. C’est ainsi qu’elle introduit avec humour des classiques comme L-O-V-E, ou présente une nouvelle version justement revisitée de l’inlassable “I’ve Got You Under My Skin” par Frank Sinatra.

The Very Best of Diana Krall paraissait en 2007. La compilation établissait alors le bilan de quinze années d’une carrière internationale rayonnante. Douze ans plus tard, Diana Krall revient s’abreuver à la source.

Pour preuve, déjà, ce Turn Up The Quiet (2017), son quinzième et dernier album en date qui rendait un hommage appuyé à la tradition du Great American Songbook, produit par Tommy LiPuma, avant sa disparition en mars 2017, connu pour ses collaborations avec Miles Davis, Al Jarreau ou encore George Benson et juste avant de disparaître (en mars 2017).

Cette soirée rappelle la beauté du spectacle proposé par Melody Gardot à Jazz à Vienne, en 2018, sous une “Pluie d’étoiles bleutées au-dessus des yeux éblouis” (Sounds So Beautiful- Poetically Yours).

Dans son halo de lumière sur scène, Diana Krall est aux anges, et s’avoue émue de passer cette soirée devant 5000 personnes, en élégante compagnie. Ses musiciens, géniaux, et aux sourires généreux, font eux aussi fort plaisir à voir.

Crédits Photographies – Gregory du collectif des Flous Furieux

Sur une dernière note de joie, la vidéo qui suit souligne une fois de plus la satisfaction d’admirer un musicien tel que Karriem Riggins en live sur la scène.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s